Contactez-nous
image

La lactofermentation : un produit d’épicerie dans la tendance

3 janv. 2021

Tendance épicerie : la lactofermentation est de retour !

Procédé ancestral de conservation des fruits et légumes, la lactofermentation est remise au goût du jour. En bocaux, mais aussi en boissons, elle fait la joie des consommateurs à la recherche de produits sains et savoureux.

 

La lactofermentation : pourquoi il faut s’y intéresser

Avec la crise sanitaire, les Français se sont remis aux fourneaux et ont repris goût au bien-manger. Dans une étude menée en novembre 2020, par le cabinet Censuswide, ils sont ainsi 36% à déclarer avoir opté pour une alimentation plus saine l’année dernière.

Et ça n’est probablement qu’un début ! 2021 confirme bien ce choix d’un retour aux bonnes choses. 62% des Français indiquent effectivement faire de l’alimentation saine, une priorité cette année.

Surfant sur cette tendance, la lactofermentation revient en force dans les habitudes de consommation. Ce procédé de conservation est pourtant vieux comme le monde (ou presque !). Il est sain parce qu’aucun additif n’est nécessaire pour sa préparation (on peut en revanche ajouter épices et aromates dans les bocaux de fruits et légumes de saison lactofermentés). Et très savoureux, grâce à son goût acidulé, voire légèrement pétillant. Inimitable !

 

 

Une thématique à part entière pour un concept d’épicerie

En lactofermentation, la gamme ne se limite pas aux bocaux de fruits et légumes et s’élargit aussi aux boissons. Avec par exemple les kombuchas aux vertus dépuratives, les thés, les laits fermentés… qui représentent des alternatives à l’alcool. Rien d’étonnant à ce que des concepts food les ajoutent de plus en plus à leur carte.

Cette diversité des références combinée à l’engouement des clients soucieux de mieux consommer ont de quoi aussi intéresser les créer une épicerie

Le segment se nourrit de concepts inédits et très différenciants. Alors, développer une boutique dédiée à la lactofermentation, pourquoi pas !

Mais la lactofermentation a aussi toute sa place dans les concepts d’épiceries locavores. Ceux qui privilégient les approvisionnements de proximité et les produits naturels, bio, en agriculture raisonnée.

 

 produits fermentés

Un sujet au cœur des animations en magasin

On ne le dira jamais assez. Une épicerie est une boutique qui doit vivre et proposer des expériences à sa clientèle pour la fidéliser. Apprendre à faire ses bocaux et ses boissons lactofermentés représente donc une belle thématique d’atelier.

D’autant que les consommateurs sont avides de nouvelles connaissances et de savoir-faire qui sortent de l’ordinaire. Un épicier pourra ainsi organiser ce type d’ateliers pour satisfaire ces attentes. A condition d’avoir un espace dédié qui permette de respecter les normes d’hygiène recommandées dans ce cadre.